Le Kikuyu (ou Pennisetum clandestinum)

Le Kikuyu

Starr 020911-0028 Pennisetum clandestinum

Le principal atout du Kikuyu (pennisetum clandestinum) est sa résistance parfaite à la chaleur et au sec durant l'été. D'origine  subtropicale. En contre partie, son aspect hivernal est médiocre à cause de sa dormance. Il faut réserver le kikuyu aux situations climatiques les plus difficiles dans le sud de la France. 10 à 15 gr par m2 . Cette plante a besoin de peu d'arrosage. L'idéal pour le semis est a partir de Mai, le kikuyu a besoin de chaleur pour la levée . Il est préférable de l'arroser fréquemment les premières semaines pour que la levée soit plus rapide.

Ses puissants rhizomes résistent très bien à la chaleur  ainsi qu’aux situations habituellement contraignantes comme pour les plantes en bord de mer.

Ses avantages :

  • il conserve sa couleur verte même au cœur de l'été (en l'arrosant une fois par semaine),
  • il s'adapte très bien aux milieux salins et est donc idéal en bordure de mer,
  • il résiste parfaitement à la chaleur et aux conditions extrêmes de sécheresse,
  • son entretien est très simple : arrosage et tonte limités,
  • il permet de respecter les restrictions d'eau en ce qui concerne l'arrosage des jardins (arrosage limité).

A côté de ses caractéristiques intéressantes, il faut tenir compte des inconvénients du kikuyu:

  • Ne supporte pas les tontes trop rases ou fréquentes.
  • Le feuillage est très grossier.
  • Jaunit pendant l'hiver.
  • Installation délicate.
  • Une fois installé, le kikuyu devient envahissant (famille des chiendents).